L’adieu à la politique !

Quarante ans et plus dans l’opposition pour certains membres de l’UDM qui ont tout sacrifié au militantisme dans diverses organisations avant l’exil et en exil. Ces hommes simples, discrets, dévoués avaient pour idéal l’instauration de la démocratie d’inspiration musulmane dans leur pays.

Continuer la lecture de L’adieu à la politique !

Publicités

Le 24 février 1971 : un bien pour beaucoup de mal

Le 24 février 1971, l’Etat prend le contrôle des sociétés pétrolières françaises. Par cette nationalisation, le nouveau pouvoir issu du coup d’Etat du 19 juin 1965 dispose des moyens financiers pour se lancer dans une nouvelle approche économique fondée sur l’industrialisation accélérée. Ce pari était perdu d’avance dans la situation et les enjeux économiques du monde au cours du dernier tiers du vingtième siècle.

Continuer la lecture de Le 24 février 1971 : un bien pour beaucoup de mal

La pensée magique du gouverneur de la Banque d’Algérie

La monnaie n’est pas seulement un instrument économique, elle est aussi un opérateur de cohésion sociale. A l’évidence, le dinar algérien ne joue plus ce rôle ; il participe même à la désagrégation sociale du fait des multiples dépréciations que connaît notre monnaie nationale. Les diverses chutes du dinar ont un impact direct sur le pouvoir d’achat de la population et singulièrement sur les moins favorisés de nos compatriotes. D’autant que les salaires n’y sont pas indexés, produisant l’effet mécanique « plus les prix grimpent, plus les salaires baissent ».  

Continuer la lecture de La pensée magique du gouverneur de la Banque d’Algérie

L’homme malade d’Alger, titre Der Spiegel. Et « bientôt des dizaines de milliers de réfugiés en provenance d’Algérie ? » pour le Die Welt.

La plupart des journaux allemands ont commenté l’annulation de la visite de leur chancelière en Algérie pour cause de « bronchite aiguë » de Abdelaziz Bouteflika. Der Spiegel et Die Welt ne se sont pas contentés de simplement annoncer le report de cette visite mais ce sont interrogés sur ce que cache, en réalité, ou ce que montre, en filigrane, cette annulation.

Continuer la lecture de L’homme malade d’Alger, titre Der Spiegel. Et « bientôt des dizaines de milliers de réfugiés en provenance d’Algérie ? » pour le Die Welt.

La politique, c’est d’abord des principes

Les Algériens subissent un matraquage quotidien sur les prochaines fausses élections législatives. La presse au service du Système ose même parler de suffrage universel alors qu’il n’y a pas du tout de suffrage, et il n’y a que de la fraude. Oser dire que le Premier ministre et certains ministres vont affronter le suffrage universel est une insulte à la démocratie et à l’intelligence des Algériens.

Continuer la lecture de La politique, c’est d’abord des principes

Manipulation et intoxication à propos du 5ème mandat

Voici ce que l’UDM écrivait le 27 octobre dernier au sujet du 5ème mandat dont on nous avait rebattu les oreilles pendant plusieurs semaines.

Tous les médias algériens ou presque tous invoquent des sources anonymes voire fictives pour expliquer les derniers « événements » concernant le départ de Amar Saadani et, selon toute vraisemblance, de celui du chef d’état-major de l’ANP, Gaïd Salah, qu’ils lient à l’hypothétique voire utopique 5ème « mandat » que voudrez, selon ces sources, faire Abdelaziz Bouteflika dont personne n’est sûr, sauf si l’on se prend pour Dieu, qu’il sera encore de ce monde dans deux ans et demi.

Continuer la lecture de Manipulation et intoxication à propos du 5ème mandat

Abdelaziz Bouteflika aurait délégué ses pouvoirs à Ahmed Ouyahia

Il devient de plus en plus clair qu’Ahmed Ouyahia se pose non seulement comme le successeur légitime de Abdelaziz Bouteflika mais comme le président de la République bis avant la fin du quatrième « mandat » en 2019. Il semble bien, selon des indiscrétions, que Abdelaziz Bouteflika, avec l’accord du vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’ANP, a délégué certains de ses pouvoirs à son Directeur de Cabinet qui en use et en abuse, en totale contradiction avec plusieurs dispositions de la Constitution.

Continuer la lecture de Abdelaziz Bouteflika aurait délégué ses pouvoirs à Ahmed Ouyahia